Lezados

Le moyen le plus crédible de prouver que la société et l’Eglise s’intéressent vraiment aux jeunes est de les écouter attentivement pour entendre ce qu’ils ont à dire. Ce n’est pas possible, en tant que société, de les aborder comme des consommateurs de divertissement tout simplement, ou, en tant qu’Eglise du Christ, comme des consommateurs de vérité authentique, parce que cela signifie une sous-estimation interdite de ce que Dieu a consacré aux jeunes. Il faut trouver des moyens par le biais desquels la voix des jeunes soit encadrée, reçue dans le corps social et religieux, en vue de la satisfaction de leurs besoins. Nous devons beaucoup à leur pureté et à l’innocence de leur regard.

Comment intégrer la parole des jeunes et des adolescents dans l’espace publique et dans l’Eglise? Cela sera possible lorsque nous deviendrons conscients de l’importance de nos adolescents non pas seulement pour ce qu’ils seront à l’avenir, mais également pour ce qu’ils sont à présent.

Les jeunes et les adolescents demandent de la liberté. Mais il faut leur enseigner à nous aimer. (Père Vasilios Thermos, Sur les problèmes de la vie chrétienne contemporaine)

Soit à cause d’une réaction au modèle paternel, soit à cause d’une recherche de leur propre identité et de la nécessité de s’autodéfinir, les jeunes entre 17-25 ans ne fréquentent que très rarement l’Eglise. Les activités qui ont pour thème la foi et la spiritualité s’adressent notamment aux enfants plus petits sous la forme des catéchèses, ou aux adultes. On se trouve ainsi devant une situation un peu paradoxale : exactement à l’âge le plus difficile, les jeunes ne sont pas accompagnés à la mesure de leur besoin.

Sans avoir des objectifs grandioses, Nepsis propose, à partir de cet automne, des rencontres (sous forme de sorties en plein air, au cinéma, au patinage, aux expositions) spécialement choisies pour les adolescents. La première sera une randonnée qui aura lieu le 13 octobre 2012, étant accompagnés du père Iulian Nistea. Partiellement financé par Nepsis, le programme comprend un voyage en train jusqu’à Fontainebleu et, après, un tracé dans la forêt jusqu’à Barbizon, localité renommée  pendant la période impressionniste, un pique-nique. Ceux qui sont intéressés (des parents avec des enfants de plus de douze ans) peuvent écrire un courriel : sav_ancamaria@yahoo.co.uk ou appeler au numéro 0616023343.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.