15.08.2012 : Pe platz la Noisy le Grand (actualizat 03.11.2012)

Azi, pe noul platz, am făcut parastas pentru Ionuț Roger, pe care cel mai probabil l-am spovedit în august,lovit de mașină noaptea când mergea pe bicicletă. 12 ani. Dumnezeu să-l ierte!

(03/11/2012 pr Razvan) Primim din partea inimoasei organizatoare : 

„Cher Père Razvan,

Pour vous exprimer notre profonde reconnaissance d’avoir honoré les familles roumaines du bidonville de Noisy le Gd, de votre présence  et de la liturgie partagée en cette fête de l’élévation glorieuse en son âme et son corps  de la Mère de Dieu.

Ce mercredi 15 août 2012, le calme a régné tout l’après-midi sur le campement. Il y avait une douceur festive inhabituelle. Nous avons pu sentir l’apaisement de l’Esprit Saint dans les cœurs de chacun. Ce fut vraiment une belle journée, un grand merci également au chantre que nous connaissons, de Sainte Parascève-Ste Geneviève à ST SULPICE,  qui a eu la gentillesse de vous accompagner depuis Paris. Veuillez lui transmettre toute notre gratitude et les quelques photos jointes, s’il vous plaît.

Merci enfin pour le dons des croix en bois et en métal, les familles sont vraiment très touchées.

En cette fête de Marie, nous étions en communion avec nos pères, premiers disciples, entendant la voix du Créateur sur le Mont Thabor, témoigner du Fils Transfiguré. J’ai pensé alors, que  sur  l’heureuse montagne,  ce ne furent pas  trois tentes qui ont  été dressées,  mais trois croix.  L’esprit des Béatitudes habite au Calvaire.

C’est là que deux voleurs tinrent compagnie au supplice du très Saint. Ce sont ces voleurs qui  gagnèrent  la préférence au-dessus de la majesté  de Moïse et d’Élie. Et c’est l’un d’entre eux, placé à la Droite de Notre seigneur Jésus, qui fut le premier en paradis.

„Elle est vivante la Parole, plus tranchante qu’une épée !…” Hébreux 4:12 . C’est une grâce immense de la partager ensemble. Merci encore pour tout !”

PS: Între timp, „platz”-ul este amenințat cu expulzarea. Cei de aici duc momente teribile între mizeria cotidiană și frica de a nu mai avea adăpost.  

Leave a Comment

Adresa ta de email nu va fi publicată.